Actualités

Calendrier de l'Avent avec le Pape François

Pendant le temps de l’Avent, l’Aumônerie du collège François d’Assise – Nicolas Barré vous a proposé un calendrier de l’Avent autour des phrases du Pape François. Vous trouverez ci-dessous, l’intégralité des pensées du Saint Père qui nous ont accompagnés durant le mois de décembre.

 

Il est de tradition d’accompagner le temps de l’Avent par un calendrier qui nous réserve chaque jour une surprise. Au milieu des chocolats ou autres gourmandises de décembre, l’équipe de l’Aumônerie du collège François d’Assise – Nicolas Barré a voulu associer à chaque jour une phrase du pape François.

Toutes les personnes ayant accès à Ecole Directe n’auront qu’à se connecter sur le site ou l’application pour retrouver la phrase du jour. Cet article sera également actualisé chaque jour pour toutes les personnes n’ayant pas d’accès à Ecole Directe.

Samedi 1er décembre

Nous ne pouvons pas rester enfermés … quand tant de personnes attendent l’Évangile ! Ce n’est pas simplement ouvrir la porte pour accueillir, mais c’est sortir par la porte pour chercher et rencontrer ! … Bien sûr, nous ne devons pas avoir peur de sortir. Poussons-les à sortir… Avec courage

Dimanche 2 décembre

Chers jeunes, percevez la présence de l’Église tout entière et de la communion des saints dans cette mission. Quand nous affrontons ensemble les défis, alors nous sommes forts, nous découvrons des ressources que nous ne pensions pas avoir. Jésus n’a pas appelé les Apôtres à vivre isolés, il les a appelés pour former un groupe, une communauté.

Lundi 3 décembre

S’il vous plaît, ne laissez pas les autres être les acteurs du changement… C’est vous qui êtes l’avenir. C’est vous ! Il faut que vous entriez dans le monde. Je vous le demande : soyez les acteurs du changement, de l’avenir.

Mardi 4 décembre

Surmontez l’apathie et apportez une réponse chrétienne à toutes les préoccupations sociales et politiques de tous les coins du monde. Je vous demande d’être les constructeurs de l’avenir, qui se mettent au travail pour un monde meilleur.

Mercredi 5 décembre

Chers jeunes, ne restez pas au balcon de la vie, vivez-la… Jésus n’a pas regardé la vie depuis un balcon, il l’a vécue…

Jeudi 6 décembre

Vous, chers jeunes, vous êtes particulièrement sensibles aux injustices, mais souvent vous êtes déçus par des faits qui parlent de corruption, de personnes qui, au lieu de chercher le bien commun, cherchent leur propre intérêt. À vous aussi et à tous, je répète : ne vous découragez jamais, ne perdez pas confiance, ne laissez pas s’éteindre l’espérance.

Vendredi 7 décembre 

La réalité peut changer, l’homme peut changer. Cherchez, vous les premiers, à apporter le bien, à ne pas vous habituer au mal, mais à le vaincre. L’Église vous accompagne.

Samedi 8 décembre

L’unique façon de grandir pour une personne, une famille, une société, l’unique manière pour faire progresser la vie des peuples est la culture de la rencontre, une culture dans laquelle tous ont quelque chose de bon à apporter et tous peuvent recevoir quelque chose de bon en échange.

Dimanche 9 décembre

Certes, l’avoir, l’argent, le pouvoir peuvent donner un moment d’ébriété, l’illusion d’être heureux ; mais, à la fin, ce sont eux qui nous possèdent et nous poussent à avoir toujours plus, à ne jamais être rassasiés. Mais nous ne sommes pas alimentés. Je ne veux pas d’une jeunesse esclave. 

 Lundi 10 décembre

Et c’est triste de voir une jeunesse repue, mais faible. La jeunesse doit être forte, se nourrir de la foi et ne pas se remplir d’autres choses. (…) Chers amis, la foi est révolutionnaire. Et je te demande : est ce que tu es prêt à entrer dans cette vague de révolution de la foi ? C’est seulement en entrant dans cette vague que ta jeune vie aura du sens et qu’ainsi elle sera féconde.

Mardi 11 décembre

Le chrétien est joyeux, il n’est jamais triste. Dieu nous accompagne. … Jésus nous a montré que le visage de Dieu est celui d’un Père qui nous aime.

Mercredi 12 décembre

Le chrétien ne peut pas être pessimiste ! Il n’a pas le visage d’une personne qui semble être en deuil permanent. Si nous sommes vraiment amoureux du Christ et si nous sentons combien il nous aime, notre cœur s’”enflammera” d’une joie telle qu’elle contaminera tous nos voisins.

Jeudi 13 décembre

La joie est un don du Seigneur. Ne soyez pas de ces chrétiens mélancoliques qui ont davantage le visage de piments au vinaigre que ces personnes qui sont joyeuses et ont une belle vie.

Vendredi 14 décembre

L’Eglise est une famille dans laquelle on aime et on est aimé.

Samedi 15 décembre

La culture du bien-être, qui nous amène à penser à nous-même, nous rend insensibles aux cris des autres, nous fait vivre dans des bulles de savon, qui sont belles, mais ne sont rien; elles sont l’illusion du futile, du provisoire, illusion qui porte à l’indifférence envers les autres, et même à la mondialisation de l’indifférence

Dimanche 16 décembre

Les enfants et les personnes âgées construisent l’avenir des peuples; les enfants parce qu’ils feront avancer l’histoire, les personnes âgées parce qu’elles transmettent l’expérience et la sagesse de leur vie.

Lundi 17 décembre

 Chers jeunes, s’il vous plaît, ne regardez pas la vie du balcon, mettez-vous en elle, Jésus n’est pas resté au balcon, il s’est immergé; immergez-vous en elle comme l’a fait Jésus.

Mardi 18 décembre

Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux.

Mercredi 19 décembre

Ne vous laissez pas voler l’espérance. Qu’on ne nous vole pas l’espérance, parce que cette force est une grâce, un don de Dieu qui nous porte en avant, en regardant le ciel.

Jeudi 20 décembre

Pas de découragement ! Ne jamais baisser les bras, ne jamais aller acheter de consolation de mort, jamais ! Avancez avec Jésus ! Lui n’échoue jamais, lui ne déçoit pas, lui est loyal !

Vendredi 21 décembre

On ne peut pas connaître Jésus ‘en première classe’ ou dans la tranquillité, encore moins en bibliothèque. Jésus on ne le connaît que sur le chemin quotidien de la vie.

Samedi 22 décembre

Si nous faisions un christianisme plus humain, sans croix, sans Jésus, sans dépouillement, nous deviendrions des chrétiens de pâtisserie, comme de beaux gâteaux, comme de belles confiseries !

Dimanche 23 décembre

Mais ce qui est le plus pénible dans la vie, ce n’est pas cela : ce qui est plus pénible que toutes ces choses c’est le manque d’amour. C’est pénible de ne pas recevoir un sourire, de ne pas être accueilli. …. Sans amour, la peine devient plus pesante, insupportable.

Lundi 24 décembre

Si, en fait, l’amour est une relation, alors elle se construit comme une maison. Et on construit la maison ensemble, pas tout seul !. Vous ne voulez pas la fonder sur le sable des sentiments qui vont et viennent, mais sur le roc de l’amour vrai, l’amour qui vient de Dieu

Mardi 25 décembre

La vraie joie vient d’une harmonie profonde entre les personnes, que tout le monde ressent en son cœur, et qui nous fait sentir la beauté d’être ensemble, de nous soutenir mutuellement sur le chemin de la vie.